4 bonnes résolutions pour la nouvelle année

Date

Sommaire

C’est la saison des bonnes résolutions. Plus que d’être dans les idées de résolutions de début d’année, nous souhaitons être dans l’action. Vous aider à passer concrètement de l’idée à la mise en œuvre de votre résolution.

La première étape est de choisir la bonne résolution à tenir. Il ne sert à rien de courir plusieurs lièvres à la fois. Mais quelle résolution choisir ? Celle que vous pourrez tenir !

Nous allons dans cet article vous proposer 4 bonnes résolutions. Ce sont les plus citées. Pour chacune d’entre elles nous allons vous donner des trucs et astuces pour les tenir et détailler ce qu’elles impliquent. Vous aurez ainsi tous les éléments pour choisir votre bonne résolution. Vous aurez aussi tous les moyens pour atteindre votre objectif.

Voici les 4 résolutions les plus recherchées. Et vous verrez, elles ont toutes un point commun : l’alimentation ! ça tombe bien, non ?

  1. Manger mieux
  2. Faire des économies
  3. Bouger plus
  4. Mieux dormir

Manger mieux

Manger mieux est une résolution forte et impactante. Elle influe directement sur les 3 autres. En effet manger plus équilibré :

  • Améliore votre vitalité et aptitude à plus bouger
  • Améliore votre sommeil
  • Vous fait faire des économies

Mais on peut aussi ajouter que manger mieux impacte la patience.

Les bienfaits d’une alimentation saine

Les bienfaits d’une alimentation saine ne sont pas immédiats. Il faut compter 1 mois complet avant de ressentir les changements dus à votre alimentation.

 En revanche, les résultats sont durables. Donc vous l’aurez compris, la résolution de mieux manger demande un peu de patience. Mais le jeu en vaut la chandelle parce que les bienfaits d’une alimentation saine sont nombreux : meilleure immunité et gestion du poids, amélioration de la qualité du sommeil, de la digestion, du transit, de la peau et des cheveux

Pour tout savoir sur comment manger mieux, consultez notre article dédié sur le rééquilibrage alimentaire

Mais avant de prendre cette résolution de manger mieux, la question à vous poser est pourquoi prendre cette résolution ? Y a-t-il un objectif caché ? voulez-vous perdre du poids, mieux dormir, prévenir des problèmes de santé, préparer une compétition ou plus simplement rester comme vous êtes et être rassuré de manger sainement ?

Il y a toujours une raison de prendre cette bonne résolution. Si vous voulez la tenir, il faut lui donner du sens pour vous, autrement elle deviendra un vœu pieux.

Ensuite il faut acter que vous allez cuisiner un minimum. Exit les plats tout préparés, mais aussi les conservateurs et additifs perturbateurs endocriniens. Vous allez cuisiner des produits non transformés. Et vous allez maîtriser ce que vous mangez, choisir vous-même vos aliments en fonction des saisons. Vous allez être acteur de votre repas et reprendre plaisir à cuisiner.

Cuisiner sainement ne prend pas beaucoup de temps. Il faut compter en moyenne entre 30 et 45 minutes pour le repas du soir. Il faut en revanche un peu d’organisation : faire tremper ses légumineuses la veille par exemple permet de gagner du temps de cuisson et d’améliorer la qualité d’assimilation de la légumineuse. Même chose pour le riz.

Changer son alimentation

Il faut passer petit à petit à la consommation de céréales complètes. Votre microbiote vous remerciera. Nous vous conseillons d’acheter dans un 1er temps des céréales demi-complètes pour une transition en douceur. Testez aussi le pain complet avant de prendre du pain intégral. Concernant le pain, vous pouvez varier les céréales utilisées : le blé, le kamut, le sarrazin, le petit-épeautre. Si vous pouvez, choisissez une fermentation longue. Le pain sera meilleur au goût, à la santé, et se conservera beaucoup plus longtemps.

Comme nous l’avons vu dans l’article sur les matières grasses (lire article), privilégiez les huiles végétales extraites à froid. Si vous devez n’en choisir que 2, prenez l’huile d’olive pour la cuisson et l’huile de colza pour l’assaisonnement.

Manger mieux implique également de la variété pour avoir tous les nutriments dont vous avez besoin. Pour en savoir plus sur l’équilibre alimentaire, lire notre article  

Enfin, mieux vaut préparer le menu de la semaine à l’avance. Ce peut-être le menu de la semaine ou de quelques jours, tout dépend de vous, il faudra trouver le rythme qui vous convient. Cela ne vous prendra que 10 minutes mais vous allez en gagner beaucoup plus. Le gain de temps se compte en heures ! C’est une habitude à prendre. Vous allez gagner :

  • Sur le temps de courses : votre liste de courses est prête pour plusieurs jours et votre approvisionnement est fait en une seule fois. Utilisez les sites en ligne. La plupart des magasins proposent une fonction liste de courses pour retrouver facilement vos aliments de bases. En quelques clics, vos courses sont faites.
  • En allègement de votre charge mentale : vous n’aurez plus tous les soirs la fameuse question « qu’est-ce qu’on va manger ce soir !?! ».
  • En facilité à suivre votre résolution : Plus de raison de craquer sur une livraison de plat préparé, tout est disponible dans votre réfrigérateur et placard pour manger sainement et équilibré.

Faire des économies

Avec l’inflation  et la hausse des prix qui l’accompagne, cette résolution est une évidence pour beaucoup. L’objectif est clair : dépenser moins et mieux.

Mais l’idée n’est pas de se priver. C’est pourquoi dépenser moins va forcément de pair avec le dépenser mieux.

Voici les postes les plus consommateurs de budget (source insee

  • Produits alimentaires et boissons non alcoolisées
  • Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles
  • Transports

A eux 3, ils consomment la moitié de notre budget. Et c’est là qu’il faut faire des économies en consommant mieux. Il ne s’agit pas de moins manger, d’avoir froid et de ne plus voyager !

Comment réduire le budget alimentation ?

Voici le trio gagnant pour réduire son budget alimentation :

  • Faire des listes de courses. Faites la liste des aliments nécessaires et n’acheter rien d’autre. Vous pouvez en faire un petit jeu et voir votre progression : noter tout ce que vous avez acheté en dehors de votre liste et vérifiez que le nombre de notes réduit de semaine en semaine. Ne lister que des aliments non transformés (ou très peu). Réduisez votre quantité de viande à 2 ou 3 fois par semaine et augmenter l’utilisation des légumineuses. Choisir les légumes secs que vous ferez tremper la veille avant de les faire cuire. Achetez de saison, c’est moins cher, de meilleur qualité nutritionnelle et éco-responsable.
  • Supprimer le gaspillage. N’hésitez pas à peser pour mesurer les quantités nécessaires à votre famille. Arrêtez de manger quand vous n’avez plus faim. S’il y a des restes, gardez-les. Votre repas du lendemain midi est fait ! vous pouvez aussi les congeler pour une autre fois. Utilisez au maximum le vrac en libre-service, c’est moins cher et sans emballage.
  • Ne plus se faire livrer des repas préparés. Les quantités ne sont pas adaptées (que vous soyez un homme ou une femme, les proportions sont les mêmes) et très souvent la qualité n’est pas au RDV. Donc on ne mange pas tout et on jette . Bien sûr un plat préparé et livré est plus cher qu’une cuisine maison. Et pour terminer, on pense gagner du temps mais c’est tout l’inverse ! Entre le moment où vous commandez et celui où vous mangez, vous avez le temps de cuisiner 2 fois !

Comment réduire le budget Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles ?

Sur le long terme, il faut adapter le type de logement à la taille de sa famille et surtout vérifier l’isolation du logement. Le gaspillage énergétique est souvent sous-estimé et vous gagnerez en confort.

Sur le court terme, nous avons 5 actions principales pour faire des économies d’énergie :

  • Adapter la taille de votre réfrigérateur à votre foyer. Souvent il est beaucoup trop grand et provoque 2 conséquences :
    • Vous gaspillez de l’électricité pour refroidir du vide
    • Vous avez tendance à vouloir le remplir (on a horreur du vide) alors que vous n’avez pas de besoin, donc vous ne pourrez pas tout manger et jetterez des produits avec des dates de péremptions dépassées

Avant de constater que votre réfrigérateur et bel et bien à moitié vide et donc trop grand, vérifiez ce que vous mettez dedans. Vous verrez que certains aliments n’ont pas à être stockés au frais. Vous gagnerez encore un peu de vide 😉 mais avec des économie d’énergie à la clef ! Voici des exemples de produits classiques qui n’ont pas à se retrouver dans un réfrigérateur : les œufs, la majorité des fruits (bananes, orange, kiwi, pomme), les pots non entamés de moutarde, confiture.

  • Utilisez votre four quand vous pouvez le remplir. Si vous cuisinez pour une seule personne, ne pas faire fonctionner votre four. Là aussi, vous gaspillerez de l’énergie pour chauffer beaucoup de vide. Ce n’est pas rentable. Privilégiez une cuisson à la plaque chauffante. En revanche, vous pouvez utiliser votre four pour plusieurs plats à la fois. Vous ferez des économies d’énergie et en plus vous aurez des repas préparés à l’avance 😊
  • Pensez à mettre un couvercle sur vos casseroles, sauf pour saisir à feu vif. Faire bouillir de l’eau va beaucoup plus vite avec un couvercle, donc vous économisez de l’énergie. De même choisissez la bonne taille en fonction du volume d’eau à chauffer. Le temps sera plus rapide si le volume d’eau rempli la casserole.
  • Pensez à faire tremper vos légumineuses et votre riz la veille. Vous réduirez le temps de cuisson.

Economiser sur ses coûts de transport

Là aussi, tout est une question d’adaptation. Pour les trajets courts, choisissez les modes doux. Le vélo est un excellent exemple. Pour les trajets plus longs, tout dépend du nombre de personnes avec vous. Mais si vous êtes seul, covoiturez.

Bouger plus

Cette résolution est liée au mieux manger. Sport et nutrition sont les 2 faces d’une même médaille, celle de la bonne santé !

Bouger plus ne veut pas dire préparer le marathon de Paris ! Il faut déjà évaluer d’où vous partez. Ensuite fixez-vous un objectif. Par exemple, une marche de 10 km, une course de 5 km ou de 10 km, une voie d’escalade, une distance à vélo. Il faut fixer votre objectif dans le temps (mettre une date précise sur le jour j). Il existe beaucoup de courses très accessibles et sans enjeux de compétition. Il y en a certainement autour de chez vous. Le plus simple est d’en parler autour de vous, peut-être que d’autres personnes seront partantes avec vous.

Pour tenir votre résolution et réussir votre objectif :

  • Mesurer réellement votre niveau d’activité physique
  • Fixer vous un objectif REALISTE (une marche de 20 km pendant les vacances d’été par exemple si vous n’avez aucune activité physique actuellement)
  • Choisissez une activité physique qui vous plait. La notion de plaisir est importante parce que vous allez y consacrer du temps.
  • Mettre dans son agenda des créneaux horaires dédiés à votre activité physique
  • Mieux vaut prévoir un peu de temps souvent que beaucoup de temps une fois par semaine
  • Félicitez-vous de vous accorder ce temps au début de votre séance
  • Félicitez-vous d’avoir fait votre activité physique à la fin de votre séance
  • Privilégiez les activités qui vous font sortir
  • Soyez indulgent avec vous (ce qui ne veut pas dire de rester chez soi ! même si vous êtes un peu fatigué, sortez comme prévu !)

Mieux dormir

Voilà une résolution qui va parler à beaucoup de personnes. 15 à 20% des Français ont un problème de sommeil (lire article inserm ici

Mais trouver une bonne qualité de sommeil n’est pas si simple tellement elle est multifactorielle.

Bien évidemment, il faut commencer par s’assurer que vous ne faites pas d’apnée du sommeil.

Ensuite, voici toutes les pistes qu’il faut activer pour mieux dormir. Nous conseillons de les mettre en actions toutes en même temps pour maximiser vos chances de réussite.

Attention, il ne faut pas se mettre un objectif de réussite sur cette bonne résolution (n’ajoutons pas de stress !). Il faut juste se mettre un objectif de moyen : mettre en œuvre les actions ci-dessous.

  • Lire notre article sur le sommeil 
  • L’alimentation : Equilibrer les repas favorisant les protéines le midi et les féculents le soir. Les féculents (pain, pomme de terre, riz, pâtes, …) mais aussi certaines noix comme les noix de cajou favorisent un bon sommeil, ne les bannissez pas !
  • Les écrans le soir : ok mais prévoir une lecture avant de dormir.
  • Gestion stress : Savoir mettre de côté ses préoccupations avant de dormir. Si vous avez votre cerveau qui passe d’une idée à l’autre sans arrêt, essayez quelques séances le neurofeedback.
  • Sport : oui, mais avant 20h.
  • Sortez tous les jours : vous devez voir la lumière du jour naturelle quotidiennement, même si c’est juste faire le tour de votre quartier.
  • Régularité des horaires : Prenez l’habitude de vous coucher bien avant minuit (23h c’est déjà pas mal, non ?), avec un bon livre et surtout loin de votre téléphone (ou votre téléphone en mode avion).

Ces 4 résolutions sont importantes car fondamentales et interdépendantes. Pour les tenir, elles doivent faire sens pour vous. Il y a toujours un effort à faire au début (autrement ce ne serait pas drôle !) mais que de récompenses une fois qu’elles sont tenues !

S’il y a un ordre, il faut commencer par Manger mieux et mieux dormir, puis bougez plus et faire des économies viendront naturellement.

Pour la résolution mangez mieux tout en faisant des économies, n’hésitez pas à utiliser le formulaire de contact si vous avez d’autres questions. Nous y répondrons avec plaisir.

Vous avez maintenant l’essentiel pour choisir et surtout tenir votre bonne résolution !

Nos articles récents

Suivez nos articles et publications de près...

Abonnez-vous !